Sherlock Holmes 2 : Le jeu des ombres (2011)

Sherlock Holmes 2 : Le jeu des ombres (2011)

Sherlock Holmes est de retour dans Sherlock Holmes 2 : le jeu des ombres, encore une fois réalisé par Guy Ritchie. On retrouve les mêmes personnages qui tentent de retrouver un professeur responsable de multiples attentats à la bombe grâce aux preuves trouvées par Sherlock. Le docteur Watson se retrouvera mêlé à nouveau aux aventures de Sherlock, il ne peut l’éviter !

Première des chose qui est excellent, c’est qu’on retrouve le même réalisateur que le premier. C’est donc un film qui sera semblable au premier sur la façon de filmer, de réaliser avec un style similaire. Également, ce sont exactement les mêmes acteurs ! Quelle joie car Jude Law et Robert Downey Jr. font une équipe du tonnerre encore une fois. On ne peut demander mieux, vraiment !

Le film suit bien la continuité avec le premier, avec le mariage du docteur Watson. L’histoire est intéressante et entraînante, on ne s’ennuie pas avec Holmes. Le tout est complimenté de scènes de combat grandioses et d’humour propre à ce Sherlock.

Comme toujours, le film vous offre des visuels époustouflants. On se croirait à l’époque avec les décors et paysages que l’on peut voir. J’ai bien aimé également quand Sherlock pense dans le film et qu’on voit se qu’il prévoit faire face à un combat ou une situation, bien que souvent, il peut changer car ce n’est pas ce qui va se passer.

Je vous conseille d’écouter le premier si ce n’est pas déjà fait et si vous aimez, plongez dans le deuxième, ce n’est qu’une suite logique. Personnellement, les Sherlock Holmes sont d’excellents films et j’ai bien hâte qu’il y ait un troisième, si un troisième il y aura !

L’enlèvement (2011)

L’enlèvement (2011)

L’enlèvement est un film d’action et de suspense de 2011, réalisé par John Singleton. On suit Nathan, un adolescent bien normal et idiot (il fait du «car surfing» au début du film), qui fait un travail d’école avec sa voisine un soir chez lui. Ils se mettent à regarder des personnes disparues via un site internet, pour finalement se rendre compte qu’il est l’un d’entre eux. Il contacte les gens du site internet mais ceci s’avère à être un piège pour le retrouver. Il devra donc fuir et se cacher des méchants et de la C.I.A. qui le recherche également.

J’avais vu les critiques sur internet qui détruisait ce film. Je m’étais dit de ne jamais, jamais, jamais écouter ce film et d’en faire l’avertissement à ceux qui prévoyaient l’écouter, bien que je ne l’avais jamais vu. Ça peut vous dire à quel point tout les commentaires et critiques sur ce film étaient bas. J’ai finalement écouter ce film, premièrement en fond puis à l’écouter normalement, pas parce que c’était bon, mais bien parce que c’était mauvais !

La première chose de mauvais c’est Taylor Lautner. C’est probablement en même temps la raison pourquoi ce film a été fait grâce à la popularité de Twilight. J’ai trouvé que ces talents d’acteur dans ce film étaient très très mauvais. Il a toujours une seule face, aucune émotion et aucune expression. Une genre de face de sérieux, peu importe si quelqu’un est mort ou content.

L’histoire en gros a du potentiel d’après moi. Cependant, tout les petits détails qui remplissent ce film ne cesse de rendre ce film encore plus mauvais. Vous allez souvent vous dire « Voir que ça ça marche » ou des « Hein ? », en vous demandant si vraiment quelqu’un a bien pu écrire cela. Semble que oui…

Le côté action est bien présent dans le film, heureusement, bien que celle-ci n’est pas à la hauteur comparée à d’autres films. Je crois que c’est probablement ce qu’il y a de mieux quand même, avec des scènes de combats, de tirs et de courses d’automobiles.

J’en dis pas plus au sujet de ce film, c’est vraiment poche. Je vous dit de passer par dessus et de brûler le DVD si jamais vous l’avez. J’aurais probablement dormi pendant le film si jamais je l’aurais vu au cinéma.

Jonah Hex (2010)

Jonah Hex (2010)

Jonah Hex est une personnage fictif de l’univers DC Comics. Une adaptation au cinéma a été réalisé en 2010 par Jimmy Hayward, basé sur  ce personnage de bandes dessinées.

Jonah Hex est un chasseur de primes, suite à ce que Quentin Turnbull a tué sa famille et l’a laissé pour mort en marquant au fer son visage, la laissant défiguré. Il a été secouru par une tribu Amérindienne, qui en l’aidant, lui a donné le pouvoir de parler aux morts. Il veut donc se venger de Turnbull, qui était supposément mort lors d’un incendie. Le gouvernement Américain engage Jonah pour stopper Turnbull et son armée, ce qui en fait la mission idéale pour Jonah Hex.

Je n’ai pas lu Jonah Hex sur bande dessinée encore, donc je ne peux pas dire si c’est fidèle ou pas. Cependant, j’ai aimé le genre far west de Jonah Hex, j’ai trouvé que c’était un peu différent pour un genre de super héro.

Côté histoire, c’est plutôt ordinaire. Une histoire de vengeance de ce qui a de plus ordinaire, rien d’exceptionnel de ce côté. C’est plutôt ennuyant et comprend plusieurs longueurs. Le film a plusieurs bons acteurs, mais ils n’ont pas de très bons rôles, ce qui en fait une interprétation correct, sans plus.

Le côté action est probablement le seul bon point de ce film. Beaucoup d’effets spéciaux réussis, bien que quelques-uns semblent mal fait et ça se voit qu’ils sont fait par ordinateur. Je crois que le film reste un bon divertissement quant même grâce à cela, mais sans aucune profondeur.

J’espérais mieux pour ce film, mais j’ai été déçu. On avait le droit à une belle brochette d’acteurs, mais les rôles et le scénario ne s’en est pas servit à son potentiel. Ça reste un bon divertissement, surtout si vous aimez les films d’action.

Vis libre ou crève (2007)

Vis libre ou crève (2007)

Vis libre ou crève est le quatrième et plus récent film de la série Die Hard. Le film est sorti en été 2007 et réalisé par Len Wiseman. John Mclane est de retour cette fois-ci, contre une bande de hackers qui mènent des attaques contre les infrastructures des États-Unis. Il se rend chercher Matt Farrell, un jeune hacker, suite aux ordres de Washington. Mais ils sont rapidement sous les tirs de l’ennemi et John s’en fait une mission personnelle pour amener ce jeune en vie et en savoir plus de ce qui se passe.

Ce film est un film d’action pur à 100%, digne du nom Die Hard. Je me souviens avoir vu les autres films, mais ça fait trop longtemps pour m’en rappeler. Cette critique est donc mise à part, comme si c’était le seul Die Hard. J’ai bien aimé l’histoire de ce film, mais surtout l’aspect informatique et hacker. Ça m’a accroché parce que j’aime le domaine de l’informatique bien que c’était pas mal poussé par les cheveux !!

C’est un film d’action… qui dit action dit effets spéciaux. C’est rempli d’explosions, de tirs de mitraillettes, de cascades en voitures et bien plus. C’est bien fait et agréable à regarder, bien que souvent c’est pas mal irréaliste, mais bon, c’est John Mclane, on va laisser ça passer cette fois-ci !

Comme acteur, on a bien sur Bruce Willis comme acteur principal, que j’ai trouvé bon ! Il est parfait pour ce rôle ! Comme acteur secondaire, il y a Justin Long dans le rôle du hacker qui est lui aussi très bon. J’ai trouvé que le jeu des acteurs était mieux que la plus part des gros blockbuster d’action.

Chose à noter pendant que vous regarderez le film, la scène juste avant que John lance une auto sur l’hélicoptère, remarquez les fenêtres de l’auto. Le pare-brise est troué de balles sur un point de vue puis de l’autre, comme neuf ! Puis la fenêtre du conducteur, brisé par John au début, mais comme neuf sur d’autres prises de vue. Quelques bémols comme cela tout au long du film, assez drôle à remarquer.

Vis libre ou crève m’a donné le goût de retourner voir les vieux films de Die Hard. Un film d’action bien rempli avec une touche d’humour bien agréable, bref, j’ai bien aimé ce film. On laisse notre cerveaux à « off » et on relaxe avec ce film !

Sherlock Holmes (2009)

Sherlock Holmes (2009)

Sherlock Holmes est un film de 2009, réalisé par Guy Ritchie. On suit le fameux Sherlock Holmes et son compagnon, le docteur Watson, à l’arrestation de Lord Blackwood, un soit disant magicien. Celui-ci est mis à mort suite aux meurtres qu’il a commis, mais après avoir été enterré, il réussi à revenir à la vie. Holmes et Watson recherchent à nouveau Lord Blackwood et tenteront d’élucider cette affaire.

Personnellement, je n’ai jamais lu des livres ou vu des anciens films sur Sherlock Holmes. Je connaissais quand même ce fameux personnage, sans en savoir tout les détails. J’ai trouvé que ce film était une excellente introduction pour moi, sous un style un peu blockbuster.

La première chose que j’ai bien aimé dans ce film, est le visuel. C’est vraiment beau comme film, on se croirait vraiment dans les environs de 1890 en Angleterre ! On y voit la plus part des monuments importants de Londres, tel le parlement ou le Tower Bridge, en construction dans le film. On a même une scène de bataille sur ce fameux pont !

Outre l’excellent visuel, on a une excellente histoire entraînante. On suit Sherlock Holmes à la recherche d’indices pour mener son enquête. On le voit comment il cherche et pense, comme si on était dans son corps. J’ai trouvé intéressant la façon que c’était présenté dans le film, on apprend en même temps ce que Sherlock comprend.

J’ai trouvé également que les acteurs étaient excellents. Sherlock holmes est interprété par nul autre que Robert Downey Jr et Watson par Jude Law. Ils forment une excellente équipe à l’écran. Il y a également Rachel McAdams qui joue un rôle secondaire dans le film.

J’ai été surpris par ce film, au point d’avoir vraiment aimé cela. Certains trouveront que Holmes est un peu trop exagéré, mais je crois que c’est ce qui donne du punch au film. À cela, on ajoute de très bonnes scènes d’action et une touche d’humour, pour moi, c’est gagnant ! Je vous le conseille, surtout que le deuxième film vient de sortir au cinéma.

Hitman (2007)

Hitman (2007)

Hitman est une adaptation cinématographique du jeu du même nom, par le studio Eidos. Ce film de 2007 est réalisé par Xavier Gens. Il raconte un moment de l’agent 47, le meilleur assassin d’une organisation secrète alors qu’il accepte une mission pour tuer le président russe Belicoff. Mais la tâche s’avère à être plus dur puisque sa propre organisation est contre lui.

Bien souvent, les adaptation cinématographique ne sont pas très bonnes ou pas représentatives au jeu. Ici, c’est un peu le cas car dans le jeu, c’est très important de se faire petit et d’y aller discrètement pour ne pas attirer l’attention pour assassiner notre cible. Cependant dans le film, c’est plutôt « Je fonces dans le tas en tirant sur tout ce qui bouge ! ». Je crois que c’est la grande différence entre le jeu et le film, bien que d’autres choses sont différentes, mais je ne connais pas beaucoup les jeux malheureusement pour comparer.

Bien qu’il y a des différences avec le jeu, on peut facilement mettre cela de côté et prendre le film comme entité à part complètement. C’est ce que j’ai fait pour bien profiter du film car à vrai dire, j’ai bien aimé. L’histoire est intéressante puisqu’elle offre beaucoup d’intrigues et de revirements, vivement les complots dans les films !

À cela, on ajoute une tonne d’action. Étant le meilleur assassin, il peut facilement faire face à une équipe tactique armée de mitraillettes sans la moindre égratignure ! C’est un peu irréaliste mais bon, c’est un film. Ça nous amène un aspect d’action vraiment bien rempli tout au long du film car il est aussi mis à prix par son organisation, donc des combats contre d’autres assassins.

En conclusion, j’ai bien aimé le film. C’est un bon visionnement, bien rempli d’action avec de l’intrigue qui fait que le film a un bon développement et une bonne continuité. Les acteurs sont corrects, rien d’exceptionnel mais sans être non plus mauvais. C’est une location d’après moi.