Hobo with a shotgun, qui se traduit en itinérant avec un fusil à pompe, est l’histoire d’un itinérant qui se rend dans une nouvelle ville pour pouloir se faire un peu d’argent pour s’acheter une tondeuse et partir sa compagnie. Cependant, la ville auquel il se retrouve est sous l’emprise d’un certain Drake et de ses fils, qui gèrent la ville par la peur. Vous aurez en plus des policiers corrompus et littéralement des criminels qui courent les rues sans que les citoyens ait contrôle sur quoique ce soit.

Le hobo se fait ami avec une prostituée auquel il aide, suite à ce que Slick, un des fils de Drake, tabassait la femme. Grossière erreur, puisque la police est à la direction de Drake, ce qui lui coûtera presque la vie à ce pauvre homme. Il décide donc de prendre les moyens nécessaire de la ville pour obtenir son 50$ afin d’acheter sa tondeuse, mais au moment même de l’acheter, trois hommes entrent pour voler le magasin. L’itinérant décide alors d’acheter un shotgun au même prix, tuant les 3 bandits. C’est de là où commence la fureur du Hobo with a shotgun.

L’histoire, je dois avouer, est plutôt bizzare. C’est pas le genre d’histoire auquel il faut réfléchir ou qui a été pensé très longtemps. C’est plutôt simple et droit au but. On voit facilement qui sont les bons et les méchants, une distinction facile à faire.

Le film est plutôt un film de type amateur. Je me souviens avoir vu des bandes annonces et ça avait l’air très bien comme film. Je ne sais pas pourquoi, je pensais que c’était un film de zombies mais ça ne l’est pas ! J’ai surement pensé que c’était cela à cause des scènes très gore dans le film. J’ai l’impression que ce film a été réalisé pour justement faire des tests et s’améliorer au niveau de l’horreur et des effets spéciaux. Je dois avouer que c’est bien réussis pour un petit film de 3 millions de budget.

Le film est pour un auditoire averti, plus particulièrement des adultes. C’est très gore, très très vulgaire et comporte aussi un peu de nudité. J’ai trouvé que ça donnait une atmosphère beaucoup plus sombre grâce à cela. Ça se voit aussi dans le jeu des acteurs, qui est correct d’après moi mais pas de gagnant aux oscars pour sûr. De plus, j’ai bien aimé les effets de lumières tout au long du film, c’était bien réussi.

Hobo with a shotgun n’est pas un film pour tout le monde. Ce film plaira plus à des amateurs de films tel que Machete et Grindhouse, si vous voyez le genre puisqu’il était un faux trailer d’une compétition en partant pour devenir ce film suite au financement. J’ai quand même bien aimé regarder ce film et ris par moment, ce qui n’en fait pas un citron !