Jonah Hex est une personnage fictif de l’univers DC Comics. Une adaptation au cinéma a été réalisé en 2010 par Jimmy Hayward, basé sur  ce personnage de bandes dessinées.

Jonah Hex est un chasseur de primes, suite à ce que Quentin Turnbull a tué sa famille et l’a laissé pour mort en marquant au fer son visage, la laissant défiguré. Il a été secouru par une tribu Amérindienne, qui en l’aidant, lui a donné le pouvoir de parler aux morts. Il veut donc se venger de Turnbull, qui était supposément mort lors d’un incendie. Le gouvernement Américain engage Jonah pour stopper Turnbull et son armée, ce qui en fait la mission idéale pour Jonah Hex.

Je n’ai pas lu Jonah Hex sur bande dessinée encore, donc je ne peux pas dire si c’est fidèle ou pas. Cependant, j’ai aimé le genre far west de Jonah Hex, j’ai trouvé que c’était un peu différent pour un genre de super héro.

Côté histoire, c’est plutôt ordinaire. Une histoire de vengeance de ce qui a de plus ordinaire, rien d’exceptionnel de ce côté. C’est plutôt ennuyant et comprend plusieurs longueurs. Le film a plusieurs bons acteurs, mais ils n’ont pas de très bons rôles, ce qui en fait une interprétation correct, sans plus.

Le côté action est probablement le seul bon point de ce film. Beaucoup d’effets spéciaux réussis, bien que quelques-uns semblent mal fait et ça se voit qu’ils sont fait par ordinateur. Je crois que le film reste un bon divertissement quant même grâce à cela, mais sans aucune profondeur.

J’espérais mieux pour ce film, mais j’ai été déçu. On avait le droit à une belle brochette d’acteurs, mais les rôles et le scénario ne s’en est pas servit à son potentiel. Ça reste un bon divertissement, surtout si vous aimez les films d’action.