30 ans après une explosion de bombes, Eli marche toujours vers l’ouest. Une voix lui a indiquée de prendre ce chemin pour amener son livre à un endroit sûr. Il sera alors son protecteur tout au long de son périple.

Pendant son parcours, Eli fera la rencontre de Carnegie, le méchant qui est à la recherche d’une livre particulier… celui qu’Eli a en sa possession. Carnegie contrôle une petite ville car il a le monopole de l’eau potable et a donc une petite armée à son commandement. Il enverra son armée chercher le livre d’Eli suite à ce qu’il découvre qu’il s’agit du bon livre, qu’il désire à tout prix.

La première chose qui m’a intéressé de ce film est l’univers post-apocalyptique. C’est agréablement réussi au niveau des décors et des paysages, on a vraiment l’impression qu’il y a eut une catastrophe sur la terre. C’est aussi bien démontré sur la vie des gens dans le film, leurs habillements, leurs objets et même la façon de s’exprimer. Un aspect que j’ai trouvé intéressant c’est que la nouvelle génération de personnes, soit l’après flash, ne connaissent pas le monde avant que cela soit arrivé. Seul les plus vieux savent lire et écrire et ont de plus grandes connaissances, comme si les connaissances n’étaient plus répandues.

L’histoire est intéressante, quoique très très prévisible. Avant même que j’aille vu le film, je savais déjà, à 95%, de quel livre il s’agissait. J’ai toutefois bien aimé même si je n’ai pas vraiment de croyances religieuses. Avec cette simple phrase, pas difficile de deviner de quel livre populaire je parles ! Même à ça, je dois vous avouer que la fin est particulièrement excellente et qui est relié au fameux livre, je ne m’y attendais pas du tout !

Un autre aspect que j’ai agréablement aimé est l’action. C’est bourré d’action et ça rend le film bon à regardé. Eli est une vraie machine de combat, surtout avec sa machette. Qui dit machette dit membres sectionnés et c’est un peu gore en même temps, qui ajoute une touche juste parfaite de sang au film.

Eli est interprété par nul autre que Denzel Washington et je l’ai bien aimé car ça le sort de ses rôles habituelles. Il est aussi accompagné de Mila Kunis, qui devient son amie et de Gary Oldman, le méchant du film.

Le livre d’Eli ou The book of Eli en version originale, est un bon visionnement. Ce n’est ni le film du siècle, ni extrêmement mauvais. Si vous aimez le genre de film post-apocalyptique, c’est absolument à voir sinon, il plaira aux amateurs de films d’action.