Percy Jackson : le voleur de foudre est un film fantastique et d’aventure sorti en 2010. Il a été réalisé par Chris Columbus, un des réalisateurs de deux films d’harry potter et les maman j’ai raté l’avion. Ce film est basé sur le premier volet de la série de livre du même nom, écrit par Rick Riordan.

Percy Jackson est un jeune adolescent ordinaire qui va à l’école. Il est hyperactif et en plus, dyslexique. Cependant, ce jeune homme a  une force et c’est sous l’eau. Il peut retenir son souffle longtemps et pour cause, il est un demi-dieu, soit le fils de Poséidon. Il l’apprendra bien vite à son égart puisqu’il sera attaqué lors d’une visite dans un musée par une créature volante, qui lui ordonne de lui donner l’éclair volé de Zeus. Cet éclair de Zeus, générera une guerre des Dieux si elle n’est pas retournée d’ici le solstice d’été.

Des amis de Percy, un satyr et un minotaur, l’amènent à un camp pour demi-dieux afin qu’il soit sain et sauf et qu’il puisse s’entrainer, mais pendant le chemin vers le camp, sa mère se fait kidnapper par Hades, l’oncle de Percy qui lui demande également l’éclair de Zeus. Percy ne reculant devant rien, trouve une façon de se rendre en enfer pour retrouver sa mère, mais la tâche va s’avérer à être une aventure à travers les États-Unis à la recherche de perles.

Personnellement, je n’avais pas été attiré par quoique ce soit de ce film. Je n’avais aucune attente et je ne savais aucunement à quoi m’attendre. Je n’ai pas été déçu, ni ébloui par ce film. Tout d’abord, l’histoire est plutôt ordinaire, même «boboche» ! Un jeune homme bien ordinaire qui devient grandiose avec de nombreux pouvoirs, la majorité des films que l’on voit quoi ! Cependant, j’ai adoré toute l’aspect mythologique grecque dans ce film, j’ai trouvé que ça amène un aspect très intéressant que l’on ne voit pas souvent. J’ai appris un peu plus sur le sujet en écoutant ce film, car ce n’est pas une branche que j’ai beaucoup de connaissances.

Côté acteurs, ce sont pour la plupart de nouveaux acteurs, qui ne sont pas encore à leur meilleur au niveau de jouer. Bien que l’histoire et les acteurs ne soient pas excellents, au niveau des effets spéciaux c’est très bien réussi. J’ai été agréablement surpris de la qualité des effets et surtout sur les personnages. Par exemple pour le satyr, c’était très remarquable et bien fait. J’ai aussi aimé le genre de «boss» que doivent affronter les trois jeunes pour obtenir les perles, ça semblait un peu comme un jeu vidéo.

Percy Jackson : le voleur de foudre est un film que je risque d’oublier rapidement. J’ai l’impression que ce film était pour un public très précis, soit les jeunes adolescents. Contrairement aux Harry Potter par exemple, qui touche d’avantage aux adultes. C’est un blockbuster manqué, à écouter seulement si vous avez lu et aimez les livres ou si vous êtes fan de la mythologie grecque.