Road trip 2 : Beer pong est une comédie de 2009, sur le thème du beer pong et du roadtrip, évidement. Andy et ses amis décident de partir en roadtrip pour retrouver Jenna, une ancienne amie d’Andy devenue une modèle de Beer Pong. Mais Andy est en couple avec Katy, mais ces amis le convainc d’en profiter quand même. Leur roadtrip n’est pas une très grande réussite, puisqu’ils leur arrivera une panoplie de mésaventures tout au long du trajet.

La raison pourquoi j’ai écouté ce film, c’est que j’avais bien aimé le premier. J’ai vu Road trip 2 et je me suis dit : « Hein !? Y’ont fait un 2 ?? ». Si je n’étais pas au courant, c’est pas bon signe. En effet que je n’ai jamais vu cela, c’est un « direct to dvd », le genre de film qui s’approprie une license populaire et qui sort directement sur Dvd, sans passer par les salles de cinéma. Habituellement, ce genre de film est assez mauvais en général et je crois que c’est le cas avec ce film.

Bon, l’histoire est pas très génial. Le roadtrip est là mais pas pour une aussi bonne raison comparé au premier. Qui aurait vraiment des amis comme ça pour vrai…? En plus d’une mauvaise histoire, ce ne sont pas les mêmes acteurs que le premier. Il y a uniquement DJ Qualls, qui est d’ailleurs excellent dans le premier, est dans le deuxième un peu comme un narrateur, mais sans plus. Le reste, c’est le genre d’acteur que l’on voit dans des films comme cela, ou le genre d’acteur qui est tué dans les films d’horreur !

Ce film n’est pas pour un jeune publique, il est bourré de nudité à la grandeur du film. On dirait qu’il n’y a aucune surprise pour cela, il faut simplement voir des seins et des fesses, question de vendre plus de Dvd. Ah tiens, une pause pipi, pourquoi pas dans un bar de danseuses ? Ah tiens, on va dans un bar, pourquoi pas donner du tip pour que les serveuses nous « flash » ? Trop c’est comme pas assez , c’est mieux quand qu’on s’en attend pas.

Road trip 2 : Beer pong n’est pas un film très bon. Le nom est uniquement là pour vous attirer, ce n’est aucunement à la hauteur du premier. Ne louez pas et n’achetez surtout pas, je vous aurez prévenu.