Fantasica est un jeu disponible sur téléphones intelligents auquel je joue souvent ces temps-ci. Il s’agit d’un jeu de carte à la base, bien mélangé avec plusieurs autres styles de jeux.

On y collectionne des cartes (qui sont des personnages) auquel on peut augmenter leur niveau en faisant des pratiques, des quêtes ou en fusionnant d’autres cartes avec celle-ci. Chaque carte a un niveau de rareté et un nombre limite de niveaux auquel on peut atteindre. Plus rare la carte est, meilleure elle est !

Mais ça ne reste pas qu’un simple jeu de carte. Le premier mélange de jeu est le « Tower defense » auquel les ennemies doivent se rendre d’un point A au point B et il faut à tout prix les empêcher. Ici, on joue avec nos cartes (qui sont des personnages) qui ont chacune des statistiques d’attaque (sol, air et mer par exemple) ainsi que des aptitudes (poison, ralentir, etc). Chaque quête offre un mini parcours de « tower defense » auquel on devra placer un nombre limité de cartes pour empêcher les ennemis de passer.

Ce qui est très intéressant et qui est essentiel à ce jeu, c’est les alliés (autres joueurs). On peut souvent inviter des alliés dans les quêtes et cela ne limite aucunement la récompense de la quête que l’on reçoit. Ça nous donne même des points d’alliés qui permet d’augmenter certaines aptitudes en bonus.

On doit également se servir de stratégie dans ce jeu. Il faut être capable de bien balancer son équipe afin de réaliser les tableaux pour pouvoir continuer et de bien les positionner selon leurs forces.

Fantasica ne s’arrête pas là. Il y a constamment des événements spéciaux qui mettront vos capacités à l’épreuve. De plus, pour ne pas terminer le jeu trop rapidement, il y a une attente entre les quêtes et les entraînements, bien qu’ils sont minimes. J’aime bien les graphismes un peu rétro ainsi que l’interface qui est très facile à naviguer.

Personnellement, Fantasica a été une belle porte d’entrée pour les jeux de cartes. J’adore le mixte avec le « tower defense » et c’est ce qui m’a attiré en partant à y jouer. Seul bémol, c’est qu’il y a beaucoup d’emphase sur l’argent mobi qui est achetable contre de la vraie argent. C’est bien pour ceux qui veulent jouer rapidement mais dommage que l’on ne puisse pas en profiter en échangeant une autre monnaie virtuelle du jeu par exemple.