Zelda, a link to the past est un jeu très connu au Super Nintendo. Il s’agit d’un jeu d’aventure où l’on incarne Link, un jeune homme qui doit partir sauver le monde où il vie. Une très bonne histoire qui nous donne le goût de jouer !

Le jeu se joue d’un point de vue à la troisième personne, où l’on est au dessus du personnage. Il est donc facile à contrôler et n’a aucun problème d’angles de caméra tel les jeux en 3d. Pour un jeu de 1992, il est très bien fait et très beau visuellement. Il utilise toutes les capacités du Super Nintendo.

Le jeu offre un monde complet à découvrir, sous deux univers parallèles, soit un de lumière et l’autre d’obscurité. Tout au long du jeu, vous obtiendrez de nouveaux pouvoirs qui vous permettront d’avancer et d’explorer de nouveaux secteurs du monde d’Hyrule. Par exemple, vous obtiendrez plus de force suite au combat d’un « boss » qui vous permettra de soulevez de grosses pierres.

Lorsque j’étais jeune, je me souviens avoir joué à ce jeu et à trouver cela très dur. Cependant, quand j’y rejoue aujourd’hui, je le trouve plutôt correct. Le jeu comprend des tonnes et des tonnes de petits casses-têtes et de trucs à découvrir. Par exemple, pour ouvrir des coffres dans une pièce, il faut bouger des blocs de façon logique pour y accéder. De ce fait, la durée de vie du jeu est tout à fait excellente. Le plus dur du jeu est les « boss » qui sont présents à chacun des châteaux. Cela peut devenir frustrant pour certains puisque vous allez devoir recommencer plusieurs fois les mêmes choses.

Cependant, je dois avouer que le jeu est addictif. J’ai eut de la difficulté avec plusieurs « boss », qui me faisait recommencer et recommencer sans arrêt. Mais je continuais jusqu’à temps de réussir. Quel soulagement !!

En bref, ce jeu est un vrai régal. C’est un vrai classique de jeu d’aventure et des jeux Zelda. À essayer pour ceux qui n’y ont jamais joués.