The walking dead est une série culte de bandes dessinées parlant de Zombie, créé par Robert Kirkman et dessiné par les artistes Tony Moore et Charlie Adlard. Elle raconte l’histoire de Rick Grimes, un policier d’une petite ville du Kentucky qui se fait tirer lors d’une poursuite. Il se retrouve alors dans un coma à l’hôpital mais à son réveil, plus personne ne semble être présent. Que s’est-il passé au juste ? Où est sa famille ? C’est ce que Rick tentera de faire dans cette série.

Au moment de ces lignes, il y a déjà 5 livres de publiés et un autre sortira prochainement. La série est déjà bien avancée et une reproduction au petit écran est en production. L’histoire tout au long de ces 5 livres est tout à fait entrainante et intéressante. Le premier livre suit Rick qui se réveil après un coma. Il se rend compte rapidement qu’il s’est passé quelque chose d’étrange et que les personnes sont littéralement des morts-vivants. Celui-ci décide d’aller à Atlanta, où les gens sont allés afin d’être protégé par l’Armée Américaine. À son arrivée, la ville semble plutôt déserte, sauf pour les Zombies qui rôdent à la recherche de chair humaine. Celui-ci tombe sur Glenn, un survivant qui venait chercher des biens et de la nourriture à la ville. Il l’amena Rick à son camp où par miracle, il retrouve sa femme et son fils, ainsi que son vieil ami Shane.

Bien qu’il ait retrouvé sa famille, une telle catastrophe change la vie des gens. Les gens retrouvent un certain aspect de survie, auquel ils devront se trouver un abri ainsi de la nourriture. Le petit groupe partira alors à cette recherche dans un fameux Winnebago, le tout poursuit par les Zombies.

Cette série va au delà que du simple « Je tue des Zombies », que l’on voit souvent dans les films. Celui-ci va plus loin que ça et va à nous questionner, si jamais ça arrivait, qu’est-ce qu’on ferait exactement ? Où on irait se réfugier ? Comment on se protégerait ? Où trouverons-nous la nourriture ? Pourquoi ces Zombies au juste ? The walking dead nous livre un aspect beaucoup plus réalisme qu’on a l’habitude de voir dès que l’on voit des Zombies.

Imaginez être dans un monde que vous êtes survivant, que des millions de personnes sont Zombies. La bande dessinée nous démontre aussi au point psychologique, comment les personnages évoluent au fil du temps avec cette catastrophe. N’ayant plus aucune règle, on peut aussi penser que certaines personnes puissent devenir complètement folles et devenir de vrais dictateurs. Jusqu’à date, les 5 livres de cette série nous amène toujours de nouvelles surprises qu’on ne s’attendait vraiment pas. Que ce soit l’endroit qu’ils iront se cacher, le changement des gens aux alentours ou tout simplement l’aspect psychologique des survivants, c’est tout à fait réussi.

Le côté bande dessinée aussi est parfait. Les images sont très belles et bien dessinées. L’action est facile à suivre et très agréable à lire. Les livres sont en noir et blanc, dans un format standard qui se lit et se prend très bien. Les personnages sont tous différents ce qui représente bien une vraie communauté. De plus, à la fin de chaque livre, plusieurs descriptions, dessins et couvertures en couleurs y sont dévoilés.

Je conseille à tout le monde de lire cette série car elle est tout à fait splendide. Si vous êtes un amateur de bandes dessinées et de l’horreur, plus précisément des Zombies, c’est le chef-d’œuvre qu’il vous faut. Si les bandes dessinées ce n’est pas votre genre, soyez à l’écoute de l’émission, peut-être qu’il vous fera changer d’avis